Les signes de l'intolérance au gluten

Les signes de l'intolérance au gluten

Article sans gluten

Essentiellement reconnue chez le nourrisson à l'âge de l'introduction du gluten, la maladie coeliaque semble être une pathologie fréquente mais méconnue chez l’adulte. En connaître les signes peut vous permettre de vous interroger sur les capacités de votre organisme lors de la consommation de céréales à gluten.

Chez le nourrisson

Les 1ers signes apparaissent dans les semaines ou les mois qui suivent la diversification et l'introduction des farines 2° âge contenant du gluten c'est-à-dire entre 6 et 18 mois.

La cassure de la courbe de poids puis de la courbe de taille sont souvent les signes les plus précoces. Des troubles du caractère apparaissent : le nourrisson devient pâle, triste, apathique ou hostile. L'appétit, souvent conservé, rassure à tort les parents.

Les perturbations digestives sont les autres symptômes visibles : diarrhée chronique ou tendance diarrhéique, ballonnements, flatulences... L'absence de « teint carotte » chez un nourrisson diarrhéique est un argument supplémentaire en faveur de l'intolérance au gluten car le carotène, liposoluble, n'est pas absorbé. Une constipation paradoxale fait parfois errer le diagnostic.
    

Chez l’enfant ou l’adolescent

Les troubles sont moins nombreux et moins typiques que chez le nourrisson. Dans certains cas ils peuvent même être longtemps absents
    

Chez l’adulte

Les symptômes, très variables, peuvent être ou non gastro-intestinaux. Même si les signes digestifs sont les plus connus, ils ne sont pas systématiquement présents : près de 50 % des coeliaques n’ont pas de diarrhée significative et une prise de poids peut même être observée. Les signes digestifs peuvent être peu spécifiques (ballonnements, douleurs abdominales) et sont donc le plus souvent négligés.

• Douleurs abdominales diffuses (25 à 50 %),
• Distension abdominale (18 à 70 %),
• Nausées (18 à 32 %) - Constipation (3 à 33 %).
• L’anémie reste la manifestation extra-intestinale la plus fréquente (46 %).

Picto conclusion

Conclusion

Les symptômes, très variables d'une personne à l'autre, peuvent être ou non gastro-intestinaux. Ils s'atténuent rapidement, après quelques semaines ou quelques mois, avec un régime sans gluten.

Partager à un ami

Partager à un ami