Prévenir l'allergie

Article sans gluten

80% des enfants allergiques présentent des antécédents familiaux. Votre enfant en fait-il partie ? Peut-on y remédier ? Gerblé fait le tour de la question et vous apporte des réponses.

L’alimentation de la future maman

Le rôle joué par l’exposition aux allergènes pendant la grossesse dans l’apparition précoce d’une allergie alimentaire est probable. Par exemple, un bébé sensibilisé in utero à l’arachide peut développer une réaction allergique lors des contacts ultérieurs avec la cacahuète
    

La diversification de l’alimentation des bébés

Jusqu’à la fin du XIXème siècle, le lait était l’aliment exclusif jusqu’à l’âge de 2 ans. Aujourd’hui, la diversification alimentaire se fait de plus en plus tôt, ce qui augmente le risque allergique.
Les pédiatres confirment que la diversification précoce avant l’âge de 6 mois n’a aucune justification diététique.
    

Précautions à prendre

Voici les précautions à prendre pour votre bébé, surtout si, vous parents, vous êtes allergiques :

• La maman devra éviter au maximum les contacts fréquents avec les allergènes potentiels pendant la grossesse et l’allaitement (œuf, cacahuètes, fruits secs et oléagineux, noix et noix exotiques, crustacés).

• Dans l’idéal, l’allaitement durera au moins 3 mois. Je sais, ce n’est pas facile, surtout si la maman travaille. Pauvre en protéines, le lait maternel représente la meilleure protection contre les allergies. Ensuite, il faudra passer à un lait hypoallergénique jusqu’à 1an.

• L’introduction des aliments solides se fera très progressivement, si possible pas avant 6 mois. Pour éviter le déclenchement précoce d’autres allergies, la viande ne sera introduite qu’à partir de 9 mois, les œufs et le poisson pas avant 1 an.

Dans tous les cas, il faudra consulter votre médecin qui, seul, pourra conseiller de tels « régimes », le plus souvent après l’avis d’un allergologue.

Picto conclusion

Conclusion

Même s’il n’y a pas pour l’instant, de véritable traitement radical des allergies alimentaires, ces quelques conseils vous permettront de diminuer les risques.

Partager à un ami

Partager à un ami