Découvrir un monde de saveur

Découvrir un monde de saveur

Article sans gluten

Pour certains, l'intolérance au gluten signifie la fin des plaisirs gustatifs. L’alimentation sans gluten ne serait-elle pas au contraire l’alimentation du « bien manger » ?

Une alimentation plus saine

Etre coeliaque a ceci de positif que cela incite à faire davantage attention à son alimentation. On devient plus vigilant sur l'étiquetage, plus regardant sur les compositions des produits industriels. On recherche la simplicité et on évite d’acheter des produits dont la liste d’ingrédients est trop longue. La chasse à l’interdit ne s'applique pas seulement au gluten mais aussi à toutes les substances régulièrement pointées du doigt : additifs, colorants, conservateurs etc.

Une cuisine fait-maison

Etre coeliaque permet de favoriser le « fait maison », d’acheter moins de plats tout prêts et donc de faire des économies. On se (re)met à cuisiner, à prendre plaisir à préparer des plats pour soi et sa famille. En testant de nouvelles recettes, de nouveaux ingrédients, on devient plus curieux des aliments qui nous entourent. En cuisinant, on prend sa maladie en main, on ne la subit plus.

Un nouvel horizon culinaire

Substituer la farine de blé dans les recettes, rechercher à varier les saveurs, c'est en effet un nouvel horizon culinaire qui s'ouvre aux malades coeliaques et à leur famille. Sortir du gluten pousse à être plus curieux que les autres.

En effet, détourner les interdits permet d’être curieux, de s’ouvrir à d’autres gourmandises, à des saveurs oubliées ou jusque là inconnues.

Quelques pistes pour s’initier : la farine de riz, la fécule de pomme de terre, la farine de sarrasin, la farine de châtaigne.
A tester également : les farines de soja, de quinoa, de pois chiche, de millet, de lentille, de teff, de guar…
Dans des gâteaux ou des macarons, une partie de la farine peut, également, être remplacée par de la poudre d’amande ou de noisette.

Un exemple de menu gourmand

• Taboulé de quinoa aux aubergines et à la coriandre
• Lapin en barigoule et ses petits légumes
• Tapioca à la vanille et aux fruits rouges

Picto conclusion

En résumé

La cuisine sans gluten? Une cuisine fait maison, concoctée à base d’ingrédients choisis avec soin. Qui a dit que manger sans gluten était triste ?

Partager à un ami

Partager à un ami