Il n’y a pas que le riz et les pommes de terre !

Il n’y a pas que le riz et les pommes de terre !

Article sans gluten

Pour avoir un bon équilibre alimentaire, il est recommandé de consommer des féculents à chaque repas. Pâtes sans gluten, riz, pommes de terre…c’est votre quotidien. Et si vous changiez vos habitudes ?

La panisse : la goûter c’est l’adopter !

Plat traditionnel de l’Italie du nord, les panisses sont devenues une spécialité de la cuisine provençale.
Mélange de farine de pois chiches et d’eau, elles se mangent en friture ou dorées au four. Les panisses se consomment toujours chaudes !
Les 1ers adeptes : les enfants !!
Le plus : le pois chiche est un légume sec riche en protéines végétales, en vitamines (vitamines E, Vitamines B1 et B6) et minéraux (potassium, magnésium, phosphore) et source de glucides complexes.

Idées de préparation : salées, agrémentées de thym et de fleur de sel ou sucrées avec du sirop d’érable.

La polenta, aux saveurs d’Italie

Base de la cuisine montagnarde et paysanne, la polenta est un mélange de semoule de maïs et d’eau. Recette facile et savoureuse, elle s’accommode très bien avec les viandes en sauce, une daube par exemple.
Selon les régions et les goûts de chacun, la polenta peut être plus ou moins épaisse.
Le plus : la semoule de maïs est une source de minéraux (fer, magnésium, phosphore), de vitamines A et de bêta carotène, ce qui lui confère sa belle couleur jaune orangée.

Idée de préparation : un club sandwich polenta ! Remplacez le pain de mie par de la polenta épaisse, ajoutez des tomates, de la mozarella, de la salade et parsemez de graines de pavot.

L’aligot ou la « purée » des enfants !

Originaire de l’Aubrac, l’aligot est un mélange de purée de pomme de terre et de tomme fraîche qu’il faut chauffer et travailler et… encore travailler pour obtenir la texture parfaite.
Autrefois, plat de subsistance seulement pour les montagnards de l’Aubrac, aujourd’hui on peut en trouver partout, toute l’année et même au rayon surgelé.
Le plus : plat convivial et copieux, l’aligot peut être un plat complet à lui seul. Une portion de 200g apporte environ 360 kcal soit autant qu’une grande salade niçoise.

Idée de préparation: L’aligot étant un plat consistant, une salade en entrée facilitera la digestion.

Partager à un ami

Partager à un ami