Témoignage d'une intolérante au gluten

Témoignage d'une intolérante au gluten

Article sans gluten

Rencontre fortuite entre Béatrice, diététicienne Gerblé, et Lucile, étudiante de 22 ans, intolérante au gluten. Entretien exclusif.

Questions / réponses

Quels ont été les symptômes qui ont permis de déceler ton intolérance au gluten ?

Je souffrais de maux de ventre et parfois de nausées depuis plusieurs mois.
Dans mon cas, il aura fallu attendre 3 ans avant de comprendre l’origine de mes problèmes et donc de faire le diagnostic.

Mais les symptômes de l’intolérance sont très différents d’une personne à l’autre ; c’est pourquoi le diagnostic n’est pas toujours très évident.

 

Le seul traitement est le régime sans gluten à vie. Comment gères-tu le quotidien ?

En effet, je suis obligée quotidiennement de suivre un régime particulier. Je n’ai pas le droit de manger les céréales qui contiennent du gluten : le blé, le kamut, l’épeautre, l’orge, l’avoine, le seigle et leurs dérivés.

Je dois lire attentivement toutes les étiquettes parce que le gluten est présent dans des aliments que je n’aurais jamais soupçonnés comme les yaourts à 0% ou le surimi. La présence de gluten n'est pas toujours bien indiquée sur les produits donc c'est compliqué de manger sans risque avec les produits du commerce. Heureusement, il y a de plus en plus de produits diététiques sans gluten et maintenant j’en trouve aussi en grandes surfaces.

 

Faisais-tu la cuisine ou as-tu été obligé de t’y mettre ?

Quand on est intolérant au gluten, faire la cuisine est une obligation.
Aujourd’hui je ne fais plus d’erreurs (ou presque !) pour suivre mon régime à la maison. Si on est prêt à cuisiner tous les jours, on peut manger presque comme tout le monde. Voici mes astuces :

• J’ai modifié les recettes que j’aimais pour qu’elles soient conformes à mon régime.
• Si une recette sur Internet ou dans un magazine m’intéresse, je l’adapte.
• Je fais mon pain moi-même. Je mélange les farines entre elles, je fais des essais.

Selon la farine, la texture et le goût sont différents.

Picto conclusion

En résumé

Une intolérance au gluten modifie le quotidien mais si elle est bien gérée, elle n’empêche pas de poursuivre des études ou de mener à bien une carrière professionnelle.

Partager à un ami

Partager à un ami